Épilogue : pour des souvenirs impérissables

Épilogue, c’est le nom parfait. Il dit tout. Un épilogue, c’est la fin d’un ouvrage littéraire, la conclusion d’une histoire. 

La première fois que j’ai pensé offrir ce service, c’était en 2019. Le deuil de ma maman était plutôt avancé, et j’avais le profond regret de n’avoir immortalisé aucun moment. Même pas la dernière visite de ses petits-enfants. Même pas sa précieuse main dans la mienne. Rien. J’étais en pleine tornade émotionnelle, et je n’avais aucun désir de prendre mon appareil photo pour capter ces images. Aujourd’hui, 5 ans plus tard, je constate que j’aurais aimé que quelqu’un me dise de le faire.  

J’en ai parlé à Mélanie, mon amie d’adolescence, qui travaille en CHSLD et elle a trouvé l’idée géniale. Puis la pandémie est arrivée et a “un peu” retardé les choses.

En 2021, Mélanie allait perdre son père. Il est entré au centre où elle travaille pour y terminer ses jours. Après avoir discuté avec ses proches, elle a fait appel à mes services pour avoir quelques derniers souvenirs de son papa avec sa famille. C’est avec leur autorisation que je vous partage quelques-unes de ces photos.

André était un bon vivant et, comme ma chum, un fan fini des Canadiens de Montréal. C’est donc sous cette thématique que la séance a eu lieu. Une séance colorée, joyeuse et pleine de bonheur au CHSLD, dans la salle commune, et André était entouré des siens.

Certaines images transmettent bien le plaisir que cette famille a à être ensemble. D’autres images font part de la sérénité du moment. C’est difficile d’expliquer aux gens que ces séances sont presque aussi importantes que des photos de naissance. On gère mal la mort en général. C’est encore bien tabou. Le départ imminent d’un être cher, bien que triste, peut aussi être doux. Et les souvenirs des jours d’avant peuvent être réconfortants. 

Alors voilà. J’ai décidé d’offrir ces séances. 

À quel prix? Au vôtre. Je mets un tarif de base de 50$ pour le déplacement et la préparation, dans ma région. Le reste, c’est à votre discrétion.

Vraiment? Oui. 

Je refuse d’établir un forfait sur le dos de la mort. Certains sont plus en moyens. D’autre moins. On ne parle pas d’une séance d’une heure, ou d’un mariage. On parle de quelques souvenirs. Parfois il y aura plusieurs photos. Parfois le temps et la qualité de vie nous laisseront la chance d’en faire une dizaine. Il m’est impossible d’établir un prix fixe et, surtout, je n’ai pas envie de le faire. 

Ce dont j’ai envie par contre, c’est que vous n’ayez pas de regrets cinq années après le départ de l’être cher, des regrets comme je peux parfois, voire souvent, en vivre. Immortalisez les moments importants. Les premiers comme les derniers. La mort, ça se souligne tout autant que la vie. 

Merci Mélanie et Pascale pour votre confiance. 

Merci André pour ce beau moment.

Karyne Goupil Photographe - Copyright 2023
Using Format